Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Info CFTC pour les SALARIES GROUPAMA CENTRE ATLANTIQUE

Des Militants CFTC GROUPAMA Centre Atlantique vous informent, vous accompagnent

En entreprise, les gentils sont moins payés que les autres

Publié le 17 Septembre 2015 par CFTC GROUPAMA in loup, homme, CFTC, Groupama

Homo homini lupus est !

 

Les salariés masculins «amicaux» perçoivent un salaire 18 % plus faible que leurs collègues. 

 

Selon une étude publiée par des chercheurs américains, les employés amicaux perçoivent un salaire inférieur à celui de leurs collègues. Ils sont d'ailleurs moins recommandés pour occuper des postes à responsabilités.


La gentillesse n'est pas forcément gage de reconnaissance dans le monde du travail.

C'est ce que démontre une étude, menée par des chercheurs américains de trois universités différentes (Notre Dame, Cornell et Western Ontario) à partir de données analysées depuis plus de 20 ans recensant 10.000 salariés d'âges et de professions divers.


Les employés masculins les plus aimables toucheraient un salaire 18% inférieur à leurs collègues du même sexe, au caractère plus robuste.

En moyenne, c'est une différence de salaire annuelle de 9772 dollars entre les deux profils. Pour les femmes, la différence est plus faible, avec un écart de revenu de 5%, soit 1828 dollars par an en moyenne. Preuve de l'écart d'indemnité entre sexes opposés, les femmes les moins aimables, ayant le salaire le plus élevé de leur catégorie selon l'étude, perçoivent tout de même un revenu inférieur aux personnes masculines les plus aimables. L'étude explique également que «l'attitude agréable des hommes ne convient pas aux attentes du comportement masculin» au travail.


« L'attitude agréable des hommes ne convient pas aux attentes du comportement masculin ».
Cette différence salariale s'explique notamment par la position hiérarchique de l'employé au sein de l'entreprise. Pourtant, toujours selon l'étude, les employés jugés comme «aimables» sont moins considérés dans le cadre d'une promotion sociale.

 

Les autres ont donc plus de facilités à accéder à des postes à responsabilités, plus rémunérateurs.

Les salariés auraient même plus de difficultés à recommander un collègue aimable, gentil et coopératif, sans toutefois se fier à ses compétences à proprement parler.


L'étude explique également cette différence salariale par la pugnacité des employés les moins amicaux lors d'une revalorisation.
Leurs compères, plus aimables et moins belliqueux, n'oseront pas lancer des négociations avec leur hiérarchie.
Toutefois, cette étude ne montre pas que l'agressivité conduit systématiquement à d'importantes responsabilités au sein d'une entreprise.
Et que les «gentils» se rassurent : une autre étude publiée par l’université de Minnesota démontre que les personnes agréables et dévouées ont plus de chances de décrocher un poste dans une entreprise.

Source : Pierre Barbin - Le Figaro

 

Notre Avis

Vu le comportement de certains, à GROUPAMA comme ailleurs, on s'étonne qu'ils ne soient pas encore mieux payés.

 

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2015/09/03/09008-20150903ARTFIG00008-en-entreprise-les-gentils-sont-moins-payes-que-les-autres.php

http://cftcbpcesa.blogspot.fr/2015/09/cftc-bpce-sa-infos-en-entreprise-les.html

Commenter cet article