Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Info CFTC pour les SALARIES GROUPAMA CENTRE ATLANTIQUE

Des Militants CFTC GROUPAMA Centre Atlantique vous informent, vous accompagnent

GROUPAMA - Classification des Emplois obsolète ??

La classification des emplois GROUPAMA a déjà plus de 10 ans.

Elle n'a que très peu été modifiée, juste pour tenir compte de l'évolution de quelques métiers.

 

A un rythme triennal, Direction et Syndicats se rencontrent afin d'échanger sur la pratique constatée dans nos Caisses Régionales.

En 2006, date de la précédente commission de suivi de la classification, la Direction nous avait exposé une évolution des métiers commerciaux dans le cadre d’un nouveau Schéma Relationnel Client (SRC) présenté ici et là comme « LA solution miracle ».

L'ensemble des Caisses Régionales n'étant pas passé au SRC, l’UDSG avait expliqué qu’il fallait attendre son application sur tout le territoire avant une éventuelle modification de la classification.

 

En 2013, toujours pas de bilan du SRC. Donc pas d'adaptations de la Classification afin de tenir compte des "nouveaux" métiers. Signe d'une incapacité à évoluer ? Aucune modification en vue pour des métiers qui ont pourtant bien évolué. La CFTC le regrette.

 

D’autant que de nouvelles méthodes tirées d'APOGEE apparaissent ici ou là, ainsi que des tests de modification de la classification (hyper spécialisation de certains métiers concernant une certaine typologie de clientèle comme les Super Chargés de clientèle du marché Agri...).

 

Pour la CFTC, il ne faudrait pas que ces tests soient généralisés et qu’on demande, une nouvelle fois, aux partenaires sociaux d’attendre (encore) une application sur tout le territoire pour en tenir compte (enfin ou peut être) dans le cadre d’une éventuelle actualisation de la classification. Mais Quand ??

 

Ces contretemps ne font que renforcer (et conforter) la position qu’avait développée la CFTC lors de la négociation sur l'évolution de notre système de rémunération (qui s'était soldée par un échec) : il est urgent de revoir la classification, la pesée des fonctions ; de toutes les fonctions.

 

Les salariés se posent de plus en plus de questions sur la classification qui perd son rôle de repère, d’outil de reconnaissance professionnelle mais aussi et surtout qui perd son rôle avec le recrutement de jeunes entrants mieux rémunérés que leurs collègues plus expérimentés (conflit entre la classification et sa traduction en termes monétaires).

 

La création de cellules de gestion pour certains types de clientèle peut engendrer là encore des difficultés.

Beaucoup de salariés de ces cellules sont positionnés en classe 3 alors que les chargés de clientèle de ces marchés spécialisés sont positionnés en classe 5. Et pourtant les missions des uns et des autres se rapprochent de plus en plus.

 

 

Comment nos Directions peuvent-elles expliquer aux salariés concernés de telles différences de traitement ?

Différences de traitement qui engendrent des problèmes psycho-sociaux (ou « relationnels ») quand ce n'est pas une perte de productivité seule en mesure d'affecter nos employeurs.

 

Activité commerciale croissante dans les métiers administratifs (Services Arpès Vente) et, paradoxe, activité administrative croissante dans les métiers commerciaux. Les métiers évoluent, la classification devrait en tenir compte.

 

Pour conclure sur ce sujet de la Classification, la CFTC exprime le souhait  qu’un focus sur les métiers du fil soit fait le plus rapidement possible pour que nous puissions prendre en compte les spécificités de ces métiers à mi chemin entre les familles distribution et gestion d’assurance, voir plus orientés dans un sens ou dans l’autre selon la Caisse régionale.